samedi 26 avril 2014

Le carrefour // Faire le point

Bon après presque un mois d'absence et une irrégularité plutôt criante concernant mes chroniques, il est temps de faire le point concernant ce blog. J'adore passer du temps à venir te parler de mes lectures, mais il faut être réaliste je me rend compte que plus le temps passe et moins j'ai le temps (ou moins je prends le temps) d'écrire des chroniques concernant mes lectures. Je continue à lire, je pense que maintenant que j'ai retrouvé la lecture je ne suis pas prête de la laisser partir, c'est juste que je n'ai pas assez de temps libre pour écrire des chroniques à chaque fin de lecture. J'ai donc pris une décision : Je ferais un post par mois avec les lectures que j'ai pu faire pendant le mois et j'essayerai de faire une chronique beaucoup plus longue quand j'aurais des coups de coeur littéraire.

Tumblr stuff
Après je ne vais pas te mentir, il est probable que je passe ici quand j'aurais envie de parler de ma vie, qui est tout à fait palpitante. Tu dois te dire : "Mais elle fait pas un blog centré sur la lecture ?". Bah si, mais comme je bosse en maison d'édition, c'est un peu ma vie quotidienne les livres, donc je suis aussi susceptible de venir échanger concernant mes expériences au travail. Certaines de mes collègues savent que je tiens un blog - ou du moins que j'essaye - donc peut être que je serais amener à parler de mon travail que j'adore.
Travailler en maison d'édition c'est un peu un rêve pour pas mal de bloggeuse livre et autre chroniqueuse. Je vais lever le voile sur le mystère tout de suite : Je ne suis pas éditrice, je suis fabricante, mais c'est tout aussi chouette. J'ai de plus en plus de responsabilités dans mon travail, mes collègues me confie des dossiers que je gère toute seule, mais elles sont toujours là pour me conseiller et répondre à mes questions. Peut-être que je viendrais aussi parler de mon projet professionnel, puisqu'il s'agit d'un projet de livre que je dois monter de A à Z en deux ans (enfin maintenant il me reste seulement un an).

Oui, j'ai un vrai bureau d'adulte au travail 
Tout ça pour dire que je vais sûrement moins poster. Ce n'est pas parce que je ne t'aime pas, c'est juste que j'ai pas beaucoup de temps pour moi, et je dois avouer que bien souvent quand j'ai du temps pour moi, je préfère le passer avec mon amoureux, avec mes amis ou tout simplement à lire (ou faire mes devoirs). J'ai envie de venir encore passer du temps ici, parce que j'aime partager mes découvertes.
Une chose est sûre, si je fais de bonnes découvertes en ce qui concerne la lecture je viendrais en parler ici, mais je viendrais sûrement aussi donner mon avis concernant des mauvaises surprises livresques.

samedi 5 avril 2014

DIVERGENT // livre et film

C'est une grande première pour moi, faire une chronique "couplée" qui puisse traduire mon avis sur le livre Divergent mais aussi sur le film. J'ai fini de lire le premier tome mercredi et je suis allée voir le film hier (vendredi) avec une amie.

Autant te le dire tout de suite, c'est un coup de cœur, je crois que je ne serais pas très objective, mais je vais faire pour le mieux. 

Je vais tout d'abord commencer par le livre et après j’enchaînerai sur le film. J'espère que tu ne te sera pas endormie sur ton clavier d'ici là. Et j'essayerai de faire une conclusion un peu générale de tout ça. Oui, je fais un plan comme au lycée. Intro, développement, conclusion !

Divergent - Veronica Roth
Tome 1 lu sur ma liseuse

"Cinq destins. Un seul choix.
Béatrice vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq faction. A 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant. Elle est divergente, aussi elle doit cacher ce secret, susceptible de la mettre en danger de mort..." 

Tout commence avec la présentation de Béatrice, qui elle est, à quelle faction elle appartient de naissance, ce qu'elle est censée faire pour honorer sa faction. Le problème c'est que Béatrice n'arrive pas à s'épanouir dans sa faction d'origine, elle besoin de vivre, d'être libre. Comme l'explique la quatrième de couverture, à 16 ans elle a le droit de choisir dans quelle faction elle souhaite être pour le reste de sa vie. Une fois ce choix fait elle ne peut plus revoir sa famille : " la faction avec les liens du sang".

Je ne vais pas te raconter toute l'histoire, cela n'aurait pas de sens. J'ai juste eu envie de te planter le décor de t'en dire un petit peu plus que la quatrième de couverture.
Divergent c'est LE roman de l'année 2014. Je ne vais pas te mentir, je ne pense pas que je l'aurais lu tout de suite si je n'avais pas eu vent de la sortie au cinéma. Je savais que c'était une très bonne saga parce que j'en avais entendu parlé un peu partout sur la toile, mais j'avais des lectures en cours et des achats en vue...
Bref, quand je me suis rendu compte que le film sortait très bientôt et que je venais de finir mon dernier roman je me suis dis : "pourquoi pas, de toute façon tu sais très bien que tu n'irais pas voir le film tant que tu n'aura pas lu le livre". Ni une ni deux, je me met à lire. Comment te dire ? J'ai été prise dans cette histoire, emportée par Béatrice, par ses choix, par l'écriture de l'auteure. Certain n'aime pas sa manière d'écrire mais moi j'ai adorée, c'est brut, c'est percutant et c'est ce dont j'avais besoin.
Personnellement, je dois avouer que j'en ai un peu marre des héroïnes qui s'en sortent un peu trop bien, je sais que ça fait parti de l'histoire, mais ce que j'ai appréciée dans ce roman c'est que les épreuves qu'elle traverse, c'est pas les petites péripéties qui sont un peu chiantes, c'est les grands moments de sa vie. Elle doit se battre pour se reconstruire, elle doit faire preuve de plus de courage que j'en aurais eu. Elle fait les choix que j'aimerai toujours faire pour rester courageuse. Elle m'a un peu montrée le chemin à suivre, elle m'a donnée envie de me relever et de me continuer à me battre peut importe ce que j'ai à traversée.
Je ne vais pas en écrire des tonnes, parce que je pense que tu as compris que j'ai eu un réel coup dans mon cœur pour ce livre, alors je vais te parler du film.


J'ai été voir le film en VO, parce que quand j'ai entendu les voix françaises je me suis juste dit que ce n'était pas possible, je ne pouvais pas supporter que Four ai la voix d'un mec de 40ans. Je trouve que c'est une adaptation assez fidèle au roman, même si je trouve qu'ils auraient pu montrer un peu plus l'initiation des Audacieux, montrer à quel point Béatrice souffre et à quel point elle doit se battre. 
J'ai aussi conscience que film est destiné à un jeune public donc certaines scènes ont du être malgré tout édulcorée, sans pour autant que ça dégouline genre bisounours party.
La photographie est très belle, je m'imaginais pas du tout la ville de Chicago comme ça, mais je trouve que ça convient parfaitement à l'ambiance. Par contre, le repère des Audacieux est exactement comme je me l'imaginais, en mieux même. Pas mal de scènes m'ont fait sourire parce que parfois un peu trop niaise, mais c'est le jeux, et je préfère en rire et me moquer un peu au lieu de dire que c'était beaucoup trop culcul. Je pense qu'il faut rester réaliste, tu sais que ce film est destiné à un public à partir de 15 ans, il y a forcément des petits passage ou tu te dis : " Mais pouuuuurquooiiii ?", mais c'est moindre par rapport à la durée du film. Si je voulais vraiment être chiante, je pourrais dire que je trouve que la relation Christina, Béatrice et Will n'est pas assez développée, mais je sais à quel point c'est dur de retranscrire un livre qui fait plus de 300 pages en un film qui dure déjà 2h20 (ah oui quand même, j'ai vraiment pas vu le temps passer!), sans omettre certaines choses parce qu'il fallait faire un choix.
Du point de vue du casting, je suis vraiment bluffée, Four et Tris sont les acteurs parfaits. Tris n'est pas exceptionnellement belle, mais elle est bourrée de charme, elle est peut être un peu trop grande par rapport à tout ce qu'on peut lire dans le livre, mais c'est pas si important. Four est juste divin à regarder, il est aussi très proche de ce que je pouvais m'imaginer, je trouve que l'acteur lui colle parfaitement à la description faite dans le livre. Je dois dire que je suis surprise par le personnage d'Eric, c'est vraiment genre ouf à quel point je trouve qu'il colle au roman. 

Pour finir cette chronique qui est si tu ne l'as pas deviné, très positive, et rempli de coeur partout, je te laisse une chanson d'Elie Goulding (oui oui!), Beating Heart qui est dans le film et que j'ai particulièrement adorée. Je te met une vidéo avec des passages du film, donc si tu ne veux pas te spoiler des passages du film ne regarde pas cette vidéo, parce que tu vas me détester et ce n'est pas mon but. N'hésite pas à te jeter sur l'OST du film il y a de très bonnes musiques ! 


J'espère que ça t'aura fait plaisir et que ça te donnera envie de  le lire ou au moins d'aller voir le film !  

mercredi 2 avril 2014

Fin de Saga // Les étoiles de Noss Head : Les Origines partie II

C'est la première saga de 2014 que je termine. En fait non, mais c'est la première fin de saga de 2014 dont j'attendais la sortie. J'étais folle quand j'ai su que Sophie Jomain serait présente au salon du Livre et qu'en plus son livre serait en vente sur le stand de Rebelle édition. 
Autant te le dire tout de suite, j'ai pas hésité une seconde, même si j'ai lu tous les autres sur liseuse et que j'aime pas "rompre" les traditions, je ne pouvais pas attendre de me le procurer en epub. Et puis, je me voyais mal arriver devant l'auteure avec ma clé usb : "Est-ce que tu pourrais la dédicacer s'il te plaît ?"
Je n'ai pas voulu lire tout de suite ce dernier tome, j'avais encore des lectures en cours et j'avais peur de ne pas l'apprécier si je le lisais trop vite. J'ai donc attendu de finir ma lecture, de prendre le temps de travailler un peu mes cours. Et une fois tout cela fais j'ai commencé à rentrer dans l'histoire. 



« Le danger était aux portes de la cité. J'avais déjà affronté bien des tempêtes, mais celle qui venait vers nous était la pire de toutes. Un cataclysme, un fléau... Pourquoi ne nous croyaient-ils pas ? La mort s'apprêtait à s'abattre sur eux. Bientôt, le sang serait versé sur la Terre des loups. La désolation. Le néant. La ruine. C est tout ce qu il resterait. Ne pas fuir. Nous imposer et les convaincre. Pour les sauver tous. Pour le sauver... lui. »

Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteure d'avoir remis au début de son livre les dernières page du tome précédent c'était juste parfait pour se replonger dans l'histoire. Je vais essayer de faire une chronique avec le moins de spoiler possible, mais ne continue pas ta lecture si tu n'as pas lu les tomes précédent, tu risques d'avoir envie de me tuer à la fin de cette chronique. 

A la fin du tome 4 on retrouvait Hannah face à l'une de ses pires peur, perdre l'homme qu'elle aimait. Et cette peur s'avère belle et bien réelle dans le tome 5. Hannah est de retour dans le pays de Sutherland pour retrouver son cher et tendre se heurte à un mur qu'elle ne pourra pas franchir aussi facilement qu'elle le voudrait. L'auteure ne nous facilite pas du tout la tâche, à chaque période de relâchement ou je soufflais en me disant "ça y est, enfin, tout va redevenir comme avant", j'étais comme Hannah bercée d'illusion face à mon impuissance. 

Ce tome est une leçon de vie en quelque sorte, ce n'est peut-être pas la fin que j'espérais parce que je m'attendais à quelque chose de plus classique, mais avec le recul je suis très heureuse que l'auteur m'ai surprise et ne m'ai pas donné tout ce que je voulais. Cela aurait été trop facile et pas réaliste, tu ne peux pas tout reconstruire en un claquement de doigt.
 
J'ai été très triste de voir si peu Darius, c'est un personnage que j'adore, et j'aimerai vraiment en savoir plus sur les Anges Noirs, je pense que c'est quelque chose qui n'a pas été assez exploité. Je dois avouer que j'ai adoré quand Hannah était une des leurs parce que j'ai appris pleins de choses sur eux. Que dire de Grigore ? J'ai toujours eu un faible pour les bad boy, je dois avouer que c'est mon personnage préféré. J'aime le fait qu'il fasse ressortir des sentiments qu'Hannah ne soupçonnait pas. J'admire l'amitié qu'il lui porte, il est brave, courageux et fidèle. Que demander de plus ? 

Ce dernier tome est un subtil mélange entre : de l'amour, de l'amitié, de la trahison (oui il y en un petit peu), des complots et de l'action. J'ai adoré comment Sophie a réussi à mener son roman. Elle a eu raison quand elle m'a dit qu'elle a essayée de faire durer le plaisir au maximum. J'ai vraiment apprécié ma lecture, je me suis donné du temps pour finir le tome, je n'ai pas tout dévoré d'un coup, ce qui fait que quand j'ai fermé le roman j'étais sereine. Heureuse pour l'auteure et ce qu'elle nous a fait vivre et heureuse pour les personnages. 

J'espère secrètement que l'auteure écrire un autre livre sur les Anges Noirs, je suis un peu trop restée sur ma faim et j'ai envie d'en savoir plus.