mercredi 8 février 2017

La La Land // Coup de coeur (2017 - #1)

Après être passée devant pleins d'affiches du film avec la citation "meilleur film de l'année" et des recommandations à la pelle, j'ai décidé de franchir le pas et de me faire mon propre avis sur La La Land. Honnêtement, je ne savais pas du tout de quoi ce film parlait (mis à part le côté musical) jusqu'à ce que je me décider à aller le voir. J'étais confiante car j'aime beaucoup Emma Stone & Ryan Gosling et j'ai pas été déçu, loin de là. 



 La la land, c'est l'histoire de Mia & Sebastian deux artistes qui essayant chacun de percer dans un domaine différent. Mia souhaite devenir actrice et Sebastian veut ouvrir son propre club de Jazz. Tout au long du film on va suivre leur rencontre et la route qu'ils vont parcourir ensemble pour atteindre leurs rêves, le tout sur un fond de musique et de danse. 

Pour ne pas te mentir, je dois t'avouer que j'avais un peu peur de passer à côté du film à cause  de la partie musicale à laquelle je ne suis généralement pas sensible (traumatisme du à mon sujet de TPE sur les comédies musicales au lycée...), mais ça n'a pas du tout été le cas. Je me suis fait totalement happer par l'histoire et la musique et j'en redemandais à la fin. L'histoire n'est pas vraiment innovante c'est une romance assez classique qui fait briller les yeux des romantiques. Ils essayent tous les deux de poursuivre leurs rêves et de s'aimer en même temps. Les deux acteurs sont très fusionnels à l'écran, une vraie complicité se dégage et ça donne encore plus de profondeur à cette histoire. Ce que j'ai trouvé génial c'est la scène de fin, elle est criante de vérité, même si elle ne plaît pas à tout le monde, elle se rapproche le plus de la réalité et c'est ce qui a finit de me séduire. 



Ce que j'ai préféré dans ce film c'est la photographie. Les images sont tellement belles et les plans sont vraiment au top. Il y a beaucoup de jeu de lumières et de contrastes qui rendent vraiment bien à l'écran, j'avais les yeux qui brillaient à chaque fois que je découvrais un nouveau lieu. Il y a énormément de jeux de couleurs avec les tenues de Mia ce qui vraiment un touche de pep's et de relief et j'ai adoré. Une de mes scènes préféré c'est toute la partie chantée au début avec Emma et ses colocataires, j'en ai pris pleins les yeux et pleins les oreilles !

En parlant de mes oreilles, je vais te dire ce que j'ai pensé de toute la partie chantée. Figure toi que j'ai trouvé ça plutôt chouette, j'ai adoré la chanson d'ouverture du film et la chorégraphie, j'ai trouvé l'idée vraiment bonne et j'ai beaucoup sourit. En général, j'ai trouvé le chant assez agréable que soit pour Emma Stone ou Ryan Gosling, ils se débrouillent vraiment bien pour des amateurs dans le domaine du chant et de la danse. 

Comme tu as pu le lire dans le titre, ce film est mon premier coup de cœur de l'année, j'ai adoré passer du temps avec les personnages, je suis tombée amoureuse de la photographie du film et j'ai la BO du film qui trotte dans ma tête depuis. 



Est-ce que tu l'as vu toi ?
T'en as pensé quoi ? 

vendredi 3 février 2017

Bilan ciné // #1 février

Depuis que j'ai pris une carte illimité pour aller au cinéma, j'essaye d'y aller au moins deux fois par mois et plus si affinité. 

Ce mois-ci, j'ai été un peu fainéante, j'ai été voir seulement deux films au cinéma, alors que j'avais envie de voir pleins de choses, mais la flemme a prit le dessus. Dans ce petit bilan ciné du mois, j'aurais donc trois films à te présenter : 

1 - Passengers
2 - Tous en scène
3 - Peter et Elliott le dragon >> en direct de mon canapé

♦ Passengers de Morten Tyldum - sortie le 28 décembre 2016 >> vu en VO



Il faut que tu saches que j'ai vraiment beaucoup de mal avec la science-fiction, j'arrive vraiment pas à accrocher à ce genre. J'étais donc un peu septique quand j'ai pris place dans la salle de cinéma, et finalement j'ai passé un très bon momentPassengers est un film qui se passe à bord d'un vaisseau transportant des passagers en sommeil artificiel à destination d'une nouvelle planète. Deux des passagers, Jim & Aurora, vont se réveiller 90 ans avant d'arriver à destination et vont devoir cohabiter ensemble. 
J'ai beaucoup aimé la photographie dans ce film, il y a eu vraiment un gros travail sur les décors, c'était vraiment très joli. J'ai trouvé que les deux acteurs principaux avait une jolie alchimie, ils sont beaux à voir ensemble et la relation qu'ils construise tout le long du film est mignonnette. J'ai trouvé que le réalisateur avait très bien réussi à retranscrire le sentiment de solitude, bien que j'ai tout de même mon mot à dire concernant le choix d'un des deux personnages. 
Le point négatif pour moi est la fin qui je trouve arrive un peu trop rapidement, j'avais vraiment envie d'en savoir plus. Je trouve que le réalisateur aurait pu essayer d'exploiter un peu plus son scénario de manière à sortir une fin un peu moins "facile". 

En bref : Un questionnement sur le sentiment de solitude et une jolie romance dans un cadre plutôt joli.

♦ Tous en scène de Garth Jennings - sortie le 25 janvier 2017 >> vu en VO



Tous en scène, c'est l'histoire de Buster Moon un koala qui dirige un théâtre (c'est son rêve depuis qu'il a 6 ans). Malheureusement son théâtre bat un peu de l'aile et il ne cesse d'esquiver les coups de fils de sa banquière lui réclamant toujours plus d'argent. Il lui vient alors l'idée d'organiser un concours de chant, pour redorer le blason de son théâtre. 
Mon avis est mitigé pour Tous en scène : une partie de moi a trouvé ça super chouette parce que j'adore pousser la chansonnette et que j'ai beaucoup rigolé et l'autre était un peu blasé par les stéréotypes bien trop présent dans ce dessin animé. 
J'ai du mal à comprendre qu'en 2017 on puisse retrouver autant de clichés dans un seul dessin animé. Rosita, la femme au foyer qui s'occupe de ses enfants (il y a 25 quand même !), de sa maison et un mari l'ignore royalement. Johnny, le fils d'un voleur qui est rejeté par son papa parce qu'il a envie de devenir chanteur. Ash, qui se fait descendre par son mec qui pense qu'elle n'a aucun talent... Tout se beau monde va bien évidemment avoir son happy ending à la fin du dessin animé, mais ce qui me gène le plus c'est l'image que ces clichés donne aux enfants. Je suis attristé de voir qu'on choisisse toujours la solution de facilité dans les dessins animés, il y a tellement plus à montrer. 
Du côté des trucs chouettes, j'ai beaucoup aimé le duo Gunter/Rosita qui m'a fait mourir de rire. J'ai beaucoup aimé aussi la secrétaire de Buster qui est complètement a côté de la plaque, elle est si drôle. 

En bref : Des clichés un peu trop présents et un manque d'originalité dans la personnalité de certain personnage, mais il y a beaucoup de scènes qui sont très drôles. 

♦ Peter et Elliott le dragon de David Lowery - sortie le 17 août 2016 >> vu en VO dans mon canapé 


Petite, j'avais vu la version de 1977 et j'en garde un très bon souvenir de ce film avec un dragon en dessin animé dedans. C'est l'histoire de Peter un petit garçon d'une dizaine d'années qui vit dans la forêt avec son ami Elliott. Elliott n'est pas un ami comme les autres car c'est un dragon tout vert qui a la possibilité de se rendre invisible. Peter va finir par être découvert par Grace une garde forestière qui va essayer de comprendre comment Peter a fait pour survivre si longtemps dans la forêt tout seul. 
J'ai eu un gros coup de coeur pour ce film et pour cette histoire. Le relation entre Peter et Elliott est très touchante, ils sont très attachés l'un à l'autre. Peter est un petit garçon très intelligent, très loyal et très touchant. Ce film est une belle ôde à l'amitié et à la famille, j'ai plusieurs fois été émue jusqu'aux larmes. 

En bref :  Remake du film du même nom sortie en 1977, ce film est une belle ôde à l'amitié.  

Voilà pour mes films du mois de janvier,
 j'espère que tu auras pris du plaisir à lire ces chroniques
et peut-être que je t'aurais même donné envie
de découvrir certain de ces films.
N'hésite pas à me donner ton avis en commentaire,
 c'est toujours agréable de pouvoir échanger.

mercredi 1 février 2017

C'est le 1er, je balance tout ! // #1 - février 2017

2017 : je reprends mon blog & j'essaye de suivre
un rendez-vous cool.
 

Bannière créée par Allez vous faire lire à télécharger sur son blog

C'est le 1er, je balance tout a été créé par Allez vous faire lire. Elle a fait un article dédié qui explique le concept et j'ai tout de suite accroché. Je trouve que le concept de parler de ses lectures, mais que est vraiment super trop chouette ! J'ai donc décidé de me prêter au jeu et j'espère pouvoir continuer les mois suivants ! 

Voici le menu de ce nouveau rendez-vous mensuel : 

1 - Le top & flop de ce que j'ai lu le mois dernier
2 - Au moins une chronique d'ailleurs sur la toile lue le mois dernier
3 - Au moins un lien qui m'a fait "wahouuu" le mois dernier (hors chroniques littéraires)
4 - Ce que j'ai fais de mieux le mois dernier (c'est un peu une sorte de gratitude)

On y va ? 


1 - Top & Flop du mois 

Ce mois-ci j'ai pas lu grand chose, mais j'ai quand même mon mot à dire.


  • Harry Potter et l'enfant maudit - Jack Thorne, John Tiffany & J.K. Rowling
  • Les belles vies - Benoît Minville 
  • La Confrérie de la dague noire, tome 1 - J.R. Ward
  • Comme si c'était toi - Mhairi McFarlane >> je ne l'ai pas fini encore

♦ Top ♦


Je n'ai pas eu de coup de coeur ce mois-ci, mais j'ai passé de bons moments de lecture. J'aurais du mal à classer les deux romans dont je vais te parler parce que c'est deux genres complètement différents. 

♦ Les belles vies de Benoît Minville : Point de vue non objectif car Benoît est un auteur (& une personne) que j'adore. Je prends toujours du plaisir à lire ses histoires. Dans ce roman on passe un été avec Vasco et Djib et une bande d'ados malmenés par la vie. Les dialogues sont francs, mais juste. Les personnages ne sont pas tout lisses et c'est ça qui est bon. On passe l'été en compagnie de cette joyeuse bande et se prend au jeu. C'est un récit sans prétention, les sentiments sont justes et purs. C'est avec un peu de nostalgie qu'on referme ce livre parce qu'on a l'impression d'avoir partager tout ça avec eux. 

♦ La Confrérie de la dague noire, tome 1 de J.R Ward : Ce n'est pas du tout le même genre de livre que celui mentionné au dessus, mais j'ai aussi passé un très bon moment de lecture. C'est niais à souhait, mais c'est ce dont j'avais envie à ce moment là. Ce roman a été un vrai page turner, je l'ai commencé un samedi et j'ai lu presque 300 pages sans vraiment m'en rendre compte. Ce que je trouve intéressant dans cette lecture, c'est l'univers qui est développé autour de la romance (qui est parfois un relou, on ne va pas se mentir), ça attise vraiment la curiosité et ça m'a donné envie de connaître la suite. J'ai bien aimé la manière dont l'auteure avait abordé la mythologie autour des vampires et leurs ennemis et j'ai eu envie d'en savoir plus en refermant mon livre. 

♦ Flop ♦


  

J'ai commencé l'année avec une bonne grosse déception !

Harry Potter et l'enfant maudit de J. Thorne, J. Tiffany & J.K. Rowling : cette lecture c'était comme un soufflé. Au début j'étais enjouée à l'idée de retrouver les personnages et de découvrir un format que je n'ai pas l'habitude de lire, et puis au fur et à mesure de ma lecture j'ai commencé à souffler et à lever les yeux au ciel. J'ai pas du tout accroché et avec du recul je me dis que j'aurais mieux fait de ne pas me laisser avoir par la publicité et de garder mes souvenirs de jeunesse.

>> J'ai commencé le mois avec une bonne grosse déception et je l'ai fini avec des lectures plutôt agréable c'est assez chouette quand c'est dans ce sens là, non ? 

2 - Chronique d'ailleurs sur la toile 

♦  Je ne pouvais pas commencer cette catégorie sans te parler du blog Allez vous faire lire (aka Lupiot), qui est la raison pour laquelle je suis entrain de rédiger ce billet long de 3km. J'ai particulièrement aimé son article Top Jeunesse 2016 qui m'a donné envie de lire plein de nouvelles choses. Dans cet article tu retrouves le classement de ses lectures favorites, mais le petit plus de Lupiot c'est qu'elle te propose aussi des livres dans le même genre si tu en redemande, et ça moi j'aime plutôt beaucoup ! 

♦  Le boudoir de Julie avec sa chronique sur le tome 1 de La Confrérie de la dague noire. J'ai beaucoup aimé sa chronique qui se rapproche aussi beaucoup de ce que j'ai pensé de ce premier tome.

♦  Je voulais aussi partager avec toi une chronique vidéo de Lemon June que j'adore. Dans celle que j'ai choisie elle t'explique le pourquoi du comment elle a détesté Uglies de Scott Westerfield. J'ai trouvé sa vidéo très intéressante et très pertinente bien que j'ai adoré cette série dans ma jeunesse. Le petit plus de cette chaîne c'est le montage qui me fait vraiment beaucoup rire. 

3 - WAHOU l'internet 

♦ J'ai adoré lire les articles de Anne-Solange sur son blog Cachemire&Soie. Son blog mêle les conseils photo avec son smartphone et des réflexions autour du bonheur. Côté photo, j'ai particulièrement aimé l'article : Mais quel filtre elle utilise, bon sang ?  ou encore Trouver des idées pour se distinguer sur instagram. Côté bonheur & positive attitude, j'ai particulièrement aimé cet article Héros de la vie ordinaire que j'ai trouvé tellement inspirant. 

♦ J'ai découvert la très chouette boutique en ligne de L'encrerie Marine. J'ai craqué pour ses jolies illustrations que je trouve très bien travaillés ainsi que sur ses pin's. C'est un site que je trouve très inspirant et qui me donne envie de me mettre au dessin. 

♦ J'ai découvert les Thés de Caroline en lisant un article sur le blog de Molaire&Tentacules. Elle fait l'éloge de cette marque au packaging plus que mignon (forcément il y a des chats...). Les thé sont pour la plupart bio et franchement abordable niveau prix, ce qui m'a poussé à m'en commander pour me forger mon propre avis (le petit plus c'est le code promo que tu peux trouver dans l'article de Cha).

♦ Pour la dose de bonne humeur, j'aime toujours allé jeter un oeil sur le site de Margaux Motin. J'adore aller regarder ses petits dessins qui me donne toujours le sourire. 

♦ Côté vidéo, j'ai envie de te parler de la chaîne de Léa Bordier et plus particulièrement de sa série de vidéos s'intitulant Cher Corps. Ce sont des témoignages de 10 à 15 min qui comme son nom l'indique parle du rapport au corps. Ce sont des vidéos assez intimistes que je trouve très belles. A chaque fois que je regarde un témoignage je prends le temps de réfléchir et de remettre en perspective certains complexes que j'ai vis à vis de mon corps. 

♦ Pour finir, j'avais envie de te parler de la catégorie Ailleurs sur le web du blog Un invisible été. Je trouve ce concept vraiment génial et ça m'a souvent permis d'élargir mon horizon vis à vis des blogs et de lire des articles vraiment pertinents. En bref, le blog de Pauline est un espace tout doux qui parle de tout et j'ai un faible pour le design très épuré. 

J'ai aussi kiffé aller voir Tous en scène au ciné 
4 - Gratitude : et moi dans tout ça ? 

1 - Le truc le plus cool de ce mois, c'est mon nouveau travail. A partir du 1er mars je change de job, je quitte le mode de l'édition juridique pour me diriger vers la littérature. Je suis très contente de pouvoir retourner dans un milieu que j'affectionne et j'ai hâte de découvrir ma nouvelle équipe. 

2 - Je suis aussi très contente d'écrire cet article, car cela veut dire que mon blog continue à s'alimenter et que pour le moment j'arrive à tenir ma promesse de mettre à jour ce blog dès que je le peux. Je suis très contente de pouvoir à nouveau partager mes lectures et surtout de prendre le temps de donner mon avis qu'ils soient positifs ou négatifs. 

Et voilà c'est fini. J'ai pris beaucoup de plaisir à faire cet article et à partager avec toi mes découvertes du mois. Je remercie encore Lupiot d'avoir mis en place ce rendez-vous et quel plaisir de pouvoir enfin tout balancer ! 

Si tu veux aller lire l'article de Lupiot >> clique ici 

Si toi aussi il te prend l'envie de faire ce rendez-vous n'hésite pas à me donner le lien de ton article dans les commentaires,
je me ferais un plaisir d'aller lire tout ça !
 

lundi 30 janvier 2017

La confrérie de la dague noire - tome 1 // J.R. Ward

Je n'ai pas l'habitude de lire de la bit-lit, je crois même que c'est un des premiers roman du genre que je lis. Mais je ne sais pas pourquoi, en ce début d'année j'ai eu envie de me lancer dans une saga un peu addictive que je pourrais lire quand j'ai envie d'une lecture plus légère. Attention, je ne dénigre pas du tout la bit-lit et je sais que certaines personnes adore ça, c'est juste que ce n'est pas le style de lecture vers lequel je me tourne généralement, mais il n'y a pas de mal à sortir des sentiers battus.



Titre : L'amant ténébreux 
Saga : La confrérie de la dague noire
Auteur : J.R. Ward
Page : 576 
Editeur : Milady 
Langue : français 





Dans ce premier tome on va suivre l'aventure de Beth et Kolher. Beth est une demie-humaine qui ne connaît rien au monde des vampires. Elle a été abandonné par ses parents lorsqu'elle était toute petite et elle connait donc pas l'identité de son papa, un vampire faisant parti de la Confrérie de la dague noire, dirigée par Kolher. Elle n'aura pas la chance de connaître son père, car celui-ci va être assassiné au début du roman ce qui va provoquer la rencontre entre Beth et Kolher. 
J'ai passé un très bon moment en la compagnie de ces deux personnages principaux, mais aussi des personnages secondaires qui sont tout aussi intéressants. L'histoire est assez habituelle pour un livre du genre, mais j'ai bien aimé les points de vus alternés entre Beth et Kolher tout au long du roman. J'ai l'habitude de n'avoir que le point de vue féminin dans une romance, j'ai donc apprécié de pouvoir découvrir ce qui se passe du côté de Kolher. Les scènes de sexe sont présentes, mais ne sont pas too much. J'ai eu des lectures avec des scènes de sexes toutes les trois pages, sache que dans ce roman là, ce n'est pas le cas (et pour moi c'est positif !). Les personnages sont parfois un peu gniagnian, mais c'est un peu la marque de fabrication de la bit-lit. Il y a quelques passages qui m'ont dérangés vis à vis de l'image de la femme, mais je n'ai pas soufflé toutes les deux pages comme dans After ou dans 50 shades si tu vois ce que je veux dire. 
Je ne vais pas te dire que ce roman va me marquer jusqu'à la fin de ma vie, mais j'ai passé un agréable moment en compagnie des personnages et je continuerai cette saga avec grand plaisir. De plus ce que je trouve intéressant c'est l'on va découvrir les autres membres de la Confrérie de la dague noire au fil des tomes, ce que je trouve plutôt intelligent, car cela permet de donner plus de substance à l'univers créé par l'auteur. 

Résumé de ma lecture en trois mots : romance, détente, vampire 

dimanche 29 janvier 2017

Les belles vies // Benoît Minville

J'ai continué mon mois de janvier avec mon auteur chouchou : Benoît Minville. C'est un auteur que j'a découvert il y a plusieurs années avec son premier roman Je suis sa fille. J'ai pris une claque monumentale dans la gueule ! Je ne sais pas si tu te souviens, mais j'en avais parlé dans un cet article. C'est donc les yeux fermés que je me suis plongée dans ce roman, avec pour but de passer un bon moment.




Titre : Les belles vies 
Auteur : Benoît Minville
Pagination : 240 
Editeur : Sarbacane éditions 
Langue : français 






Mon avis : Les belles vies, c'est l'histoire d'un été en compagnie de Vasco et Djib. Ce sont deux ados de la banlieue parisienne, que j'avais déjà rencontrés dans Je suis sa fille. Me plonger dans la lecture de ce roman, c'est comme retrouver des vieux potes que j'avais pas vu depuis longtemps. 
Les deux meilleurs potes se retrouvent obligé de passer l'été dans le trou du cul du monde parce qu'ils ont fait la connerie de trop et que leurs parents sont à bout de nerf. C'est pas des mauvais gars, mais ça tu t'en rendra compte rapidement, c'est juste qu'ils ont le sang un peu trop chaud et qu'ils ont tendance à répondre avec les poings au lieu des mots (enfin surtout Vasco). Adieu les vacances en famille et bienvenue à la campagne en compagnie de Tata et Tonton une famille d’accueil un peu atypique. Vasco et Djib sont catapultés dans une espèce de colonie de vacances avec des enfants et des ados abîmés de la vie à la sauce "la banlieue découvre la campagne" et c'est assez drôle à lire. On y découvre des personnages haut en couleurs qui essayent de vivre ensemble. Au début c'est un peu casse gueule, et puis au fur et à mesure tout se met en place et c'est juste agréable à lire. Ce que j'ai aimé, c'est que c'est une histoire sans prétention, qui reflète bien le questionnement des adolescents. Benoît sait faire parler les jeunes et sait mettre en valeur ces petits riens qui sont finalement tellement à cet période de la vie. Ils sont pleins de sentiments que ce soit bons et mauvais, ils grandissent ensemble et ils apprennent ensemble et c'est ça la force de ce récit. J'aime le vocabulaire de Benoît, j'aime la façon dont il écrit, c'est simple et brut à la fois. 
J'ai eu un petit coup de coeur pour Chloé, la hippie un peu garçon manqué, pleine de créativité et de mystère. Une partie de moi s'est retrouvée en elle, et j'ai eu le cœur serré quand on découvre son secret. J'ai eu envie de lui dire "t'inquiète ma grande, ça va aller, respire et tu verras, ça ira mieux". 
C'est une lecture doudou, j'ai passé un très bon moment en compagnie de tous les personnages et j'aurais bien passé quelques semaines de plus en leur compagnie.


"Leur échange de regards est un hymne,
celui qui emmène la vie où elle devrait être,
contre vent et marées"



Résumé de ma lecture en trois mots : simplicité, adolescence, partage